Introduction

Le canicross est une discipline qui associe dans un même effort sportif, la course à pied, un chien et un humain. Le règlement est simple, aller le plus vite possible en respectant impérativement l'allure de l'animal et l'animal lui-même. Si le chien ne veut plus courir ou ralentit, le maître doit s'arrêter ou ralentir, il est INTERDIT de le forcer à courir en le tirant sous peine de mise hors course immédiate.

Le chien est muni d'un harnais, il est relié à son maître par une ligne de trait élastique de 2 mètres, extensible, attachée à une ceinture lombaire ou sous-cutale pour amortir les chocs.

Le matériel
 

  • Un harnais pour le chien qui permet à celui-ci de vous tracter sans s'étrangler.
  • Une longe ou laisse de compétition, munie d'un amortisseur qui relie le chien au coureur. L'amortisseur évite les à coups désagréables pour le chien et le coureur.
  • Une ceinture sous cutale pour le coureur, très confortable au niveau des reins, elle est large et rembourrée.


Bien entendu, pour chaque matériel, il existe différents types de modèles plus ou moins chers qui seront adaptés en fonction des capacités du coureurs mais surtout du chien.

Il faut compter généralement 100 euros pour avoir l'équipement nécessaire.

 Le chien

Tout chien sociable, qu'il soit braque allemand, husky, berger australien, beauceron, berger belge, malinois ou setter gordon, pinscher moyen, labrador, flat coat, berger allemand, border collie, braque de Weimar, boxer, setter irlandais, greyster, golden retriever, ou encore, croisé de tout genre, est admis à participer sur les courses de la FCB-BCF ou sur les courses organisées par les organismes avec lesquels il y a des accords.

Les chiens doivent être agés de minimum 12 mois. Le maître doit être capable de diriger son chien. Les chiens ne doivent pas être agressifs envers les autres (souvent nombreux au départ), c'est pour cela que le canicross est un sport où l'on trouve des chiens calmes et affectueux.

Tous les chiens autorisés à participer à une épreuve, doivent être obligatoirement vaccinés.

Le coureur

La pratique du sport canin unissant un seul chien et un humain dans un même effort athlétique est ouverte à toute personne (homme ou femme), sans distinction de nationalité, ayant l'aptitude médicalement reconnue à l'effort physique.

La course est ouverte à tous licenciés ou non quels qu'ils soient et tous les sportifs ayant une certaine pratique.

La course

Mais comment se déroule une course de canicross ?

Simple, c'est un cross, organisé généralement sur un circuit forestier de 5 à 10 kms, durant lequel le coureur et son chien sont unis dans le même effort sportif.

Suivant les parcours il existe des courses différentes :

Ainsi on a des courses assez calmes en terrain pratiquement plat (ne pas oublier qu'il s'agit quand même d'un cross) mais en général on trouve des parcours avec un relief accentué. On trouve également des courses extrêmes comme le trophée des montagnes qui se déroule dans les Alpes...

De même suivant les parcours, les départs peuvent être groupés ou individuels (généralement toutes les minutes). Le plus spectaculaire étant un départ groupé mais cela implique un terrain assez large au départ et sur une distance d'au moins 500m.

Les sensations sont superbes, vous vous surprendrez à courir à 25 km/h dans un sentier descendant, en pleine nature derrière le chien... Sur des parcours difficiles, la gestion de l'effort et l'entraide « chien-maître » sont les points clefs du succès. En effet le chien doit être là pour « aider » son maître dans une montée sans trop se fatiguer. A charge au coureur de régler l'allure du chien à ses capacités...

Il existe également des canicross pour les enfants qui se pratiquent sur des distances plus courtes (1 à 3kms) où suivant la corpulence du chien et de l'enfant on peut trouver un adulte « accroché » également au chien.

Enfin, la canimarche est la face très populaire du canicross. Cette épreuve ouverte à tous, chiens et maîtres jeunes ou vieux, permet de s'initier à ce sport. L'allure est libre et adapté en fonction des " caractéristiques physiques " de certains participants.